La collaboration
1939
bandeau de Souviens-toi de la déportation
Les déportés politiques, des prisons françaises aux camps de concentration
Rechercher

Préambule | 1930 | 1932 | 1933 | 1934 | 1935 | 1936 | 1937 | 1938 | 1939 | 1940
La collaboration
21 janvier 1939
La France ouvre à Rieucros (Lozère) son premier camp d'internement. Il reçoit les fameux "étrangers indésirables" désignés par son décret-loi du 12 novembre 1938

En mars
La Tchécoslovaquie est envahie par l'armée allemande, la France se tait, les accords de Munich ont balayé les engagements de la France à l'égard de la Tchécoslovaquie.

En France
Le 1er juillet 1939

Georges Bonnet Ministre des Affaires étrangères relate un entretien qu'il a eu avec l'ambassadeur d'Allemagne (le comte de Welczeck) en poste à Paris et déclare :
"J'ai dit, à l'ambassadeur qu'il pouvait constater en France le mouvement d'unaminité qui s'était fait derrière le gouvernement. Les élections seraient suspendues, les réunions publiques arrêtées, les tentatives de propagande étrangère, quelles qu'elles soient, seraient réprimées, les communistes mis à raison."

Le 23 août 1939
Signature du pacte de non-agression germano-soviétique.

Les communistes français opposés à Hitler approuvent le pacte, d'autant qu'ils ont tout fait pour que la Grande-Bretagne et la France s'associent à l'URSS pour arriver à un tel accord. Ils sont isolés. Le gouvernement français déjà engagé dans la répression anti-communiste saisit le prétexte pour poursuivre, arrêter, interner, juger, condamner et déchoir les députés communistes. Objectif "mettre les communistes à raison" comme l'avait garanti à l'Allemagne, près de deux mois auparavant, le ministre Bonnet.

Du 25 au 28 août 1939
Le gouvernement Daladier adopte une série de décrets-lois, établissant la censure de la presse, du cinéma et de la radio.

"l'Humanité" est saisit alors qu'il titre "Union de la nation française contre l'agresseur hitlérien". Toute la presse communiste est interdite.

Le 1er Septembre 1939
l'Allemagne attaque la Pologne sur la base d' une mise en scène montée par la S.S. du camp de Sachsenhausen

Le 3 Septembre 1939
La France et la Grande-Bretagne déclarent la guerre à l'Allemagne. Bien que plus puissantes la France et la Grande-Bretagne ne bougent pas. "La drôle de guerre" commence.

Aux Etats-Unis
Les Etats-Unis déclarent leur neutralité.

26 et 27 septembre 1939
En France de nouveaux décrets-lois sont votés :
- dissolution du Parti Communiste Français et de nombreuses organisations.(extrait de presse)
- les préfets sont autorisés à suspendre les maires et conseillers municipaux.
- mise en résidence surveillée à la discrétion des préfets de tout citoyen suspect de sympathie communiste.


Haut de la page