L'aide-mémoire de Souviens-toi
des déportés et de la déportation
bandeau de Souviens-toi de la déportation
Les déportés politiques, des prisons françaises aux camps de concentration
Rechercher

Le colonel Fabien 1919-1944
Né Pierre Georges, alias Fredo, alias Colonel Fabien, membre de la Jeunesse communiste, membre des Brigades internationales, arrêté en 1939 dans le cadre des lois de septembre 1939 il s'évade. Adjoint d’Albert Ouzoulias, chef des «Bataillons de la jeunesse» au sein des F.T.P. (Francs-Tireurs et Partisans Français), le 21 août 1941 sur le quai de la station de métro Barbès, il abat l’aspirant Alfons Moser affecté aux magasins d’habillement de la Marine allemande à Paris. Arrêté le 30 novembre 1942, il s'évade au printemps 1943. Il prend, en 1944, la tête de la brigade FFI (Forces Françaises de l'intérieur). et combat dans l'Est de la France. Le 27 décembre 1944 il est tué avec tout son état-major par l'explosion d'une mine.

La faim
La ration de pain journalière est d'environ 300gr, un carré de margarine et une rondelle de saucisson. Un ersatz de café, un demi-litre de soupe liquide et trois pommes de terre, rarement de viande ou quelques grammes le dimanche dans une soupe plus épaisse qu'à l'ordinaire.
Manger devient une obsession. Tout pour manger, l'échange d'un souvenir pour un petit morceau de pain, la quête d'épluchures, laper sur le sol le repas vomit par son voisin malade ou tombé d'une gamelle. Cette faim qui tenaille en conduit certains vers la déchéance, la servilité, seule la solidarité permet d'y échapper. Sans nourriture c'est perdre des forces, c'est ne plus pouvoir tenir sa place dans le kommando et la mort assurée.

Fonctions
Les S.S. ont créé une auto-administration des camps assurée par les détenus qui portent un brassard identifiant leur fonction

Fonction Lettre(s) portée(s)
sur le brassard
Premier doyen chef de camp LA 1 (Lagerältester)
Second au chef de camp LA 2
Chef de block BL (Blockältester)
Contremaître Vorarb (Vorarbeiter)
Bourreau Z
Sous-chef de block Stubendiest
Police du camp
Médecin
Secrétaire
Garçon de blocks
La fonction y est écrite en clair.


FTP MOI (Francs Tireurs Partisans Maind'Œuvre Immigrée)
La MOI est créée en 1923, à l'initiative du Parti communiste français pour organiser la main d'œuvre étrangère venue en France travailler dans les mines et les hauts fourneaux. Contrainte à la clandestinité dès 1939, avec les lois des 26 et 27 septembre. A la fin de 1941 y est adjointe l'OS (Organisation spéciale) qui devindra les FTP (Francs Tireurs Partisans) auxquels seront rattachés les FTP MOI
(voir schéma)
Missak Manouchian en devient le chef militaire en juillet 1943 à la place de Boris Holban, jusqu'à son arrestation le 16 novembre 1943.


Haut de la page