Le camp de Sachsenhausen
Présentation du camp
bandeau de Souviens-toi de la déportation
Les déportés politiques, des prisons françaises aux camps de concentration
Rechercher
Accueil
Pour qui ce site ?
La marraine du site
La lettre de Guy Môquet
La collaboration
Le procès des élus
Des prisons au camp
Sachsenhausen
Kommandos du camp
Autres kommandos
Au Père Lachaise
Poèmes et chants
La bibliothèque
L'aide-mémoire
Liens
Plan du site
Ecrire

Le camp | Présentation | Son organisation | La répression | La carte du camp
Le camp de Sachsenhausen - Présentation

- Le 22 février 1933 les S.A. décident l'installation d'un camp dans une ancienne brasserie (Schultheiss-Patzenhofer) à Oranienburg, ville située en Allemagne à 30 kilomètres, au nord de Berlin (l'hiver la température peut dépasser les -20°).

- Le 21 mars 1933 les fascistes ouvrent le camp. Ce sera l'un des premiers camps de concentration. Leurs adversaires politiques, communistes et démocrates y seront les premiers enfermés à la suite de la provocation de l'incendie du Reichstag.

- En 1935 la S.S. prendra la direction du camp. C'est une des conséquences de la "Nuit des longs couteaux".

- Le 12 juillet 1936, ouvre le camp de Sachsenhausen (quartier extérieur d'Oranienburg). Des prisonniers d' Esterwegen arrivent et défrichent pour construire le second grand camp de concentration, Dachau étant le premier.

Le commandement du camp est confié au commandant Koch.

Progression du nombre de détenus

- en 1937     2.500
- en 1938     8.300
- en 1939   12.200
- en 1942   16.600
- en 1943   28.200
- en 1944   47.700

Il y aura près de 200 000 détenus immatriculés au camp de Sachsenhausen dont 10 000 femmes affectées à des kommandos extérieurs au camp principal. Ces chiffres ne tiennent pas compte des détenus soit envoyés dans des camps annexes, soit exécutés avant même d'être immatriculés.



Haut de la page