Poèmes et chants
Fraternité
bandeau de Souviens-toi de la déportation
Les déportés politiques, des prisons françaises aux camps de concentration
Rechercher

Poèmes scène 1 | Poèmes scène 2 | Poèmes scène 3 | Poèmes des visiteurs | Chants studio 1
Poèmes - Fraternité -
A mon ami Marcel Gilles
et à ses anciens compagnons de Gross-Rosen
Fraternité de Max Segonne
Photo extraite du livre "La déportation"


F rères par la douleur et par le sang versé,
R ivés, tels des forçats à l'infamante chaîne,
A insi, sans distinction de race et de passé
T ous, les morts, les vivants, ils ont vaincu la haine.
E t dans l'ardent creuset des camps et des prisons,
R avalés au niveau de la bête soumise,
N oirs ou blancs et venus de tous les horizons
I ls ont forgé, tout comme on bâtit une Eglise,
T ragiquement, avec courage et dignité,
E n silence, ton nom sacré, FRATERNITÉ

Max Segonne
Anciens de Forces Françaises Libres
Sociétaire de la Société des Poètes Français
Fraternité ©
Extrait de "Nuit et Brouillard
N° 36 - mars 1984


Haut de la page