Poèmes et chants
La complainte de la paix
bandeau de Souviens-toi de la déportation
Les déportés politiques, des prisons françaises aux camps de concentration
Rechercher

Poèmes scène 1 | Poèmes scène 2 | Poèmes scène 3 | Poèmes des visiteurs | Chants studio 1
Poèmes - La complainte de la paix -

La foudre frappe et la pluie tombe, le vent apporte les nuages,
mais la guerre ce n'est pas le vent qui l'apporte au monde.

La Paix exhale ses vapeurs dans l'ivresse du printemps,
le ciel se fait haut et calme.

Peuples vous êtes vous mêmes le destin du monde
Souvenez vous de votre force !

Ils sont quelques uns qui possèdent l'âne
et la charrue n'offre pas d'intérêt pour eux,
et rien n'est suffisant pour eux.

Ils comptent les hommes, ils comptent l'argent,
et la guerre est au bout de ce calcul.

Peuples vous êtes vous mêmes le destin du monde
Souvenez vous de votre force !

Mère ! il s'agit de ton enfant à toi, défends toi, ne permets pas cela.
Nous les millions d'hommes, serons nous plus puissants que la guerre ?

C'est le grand choix qui s'offre à chacun.
Et si nous disons tous non !
Alors la guerre sera la paix et la paix l'avenir.

Peuples vous êtes vous-mêmes le destin du monde Souvenez vous de votre force !
Berthold Brecht


Haut de la page