La déportation
au cimetière
du Père Lachaise

Les monuments aux déportés
bandeau de Souviens-toi de la déportation
Les déportés politiques, des prisons françaises aux camps de concentration
Rechercher

Sa localisation | Son histoire | Ses monuments | Photos série 1 | Photos série 2 | Photos série 3
Le cimetière du Père Lachaise - Les monuments aux déportés -

Au Père Lachaise il est un mur qui symbolise la lutte d'un peuple pour son idéal de liberté, de justice et de paix. Ce mur, c'est le Mur des Fédérés. Là, le 28 mai 1871, les cent quarante-sept derniers fédérés, combattants de la Commune, furent fusillés et jetés dans une fosse ouverte au pied du mur.

C'est face à ce mur que sont érigés les monuments rendant hommage aux déportés, martyrs et victimes du fascisme et du nazisme. De la simple pierre gravée du poème "La rose de Ravensbrück", à la statue impressionnante de ce corps squelettique de bronze des déportés d'Oranienburg-Sachsenhausen, tous ces monuments rendent hommage à des femmes et des hommes, combattant eux aussi pour leur idéal de liberté, de justice et de paix et qui, pour cette seule raison, furent exécutés dans d'effroyables souffrances que traduisent nombre de ces monuments.

Les monuments se trouvent de part et d'autre de l'allée dans la 97è et la 77è Division ainsi qu'à l'angle de l'Allée Circulaire et de l'Avenue Transversale n°3, toujours dans la 97è division.

Haut de la page