L'aide-mémoire de Souviens-toi
des déportés et de la déportation
bandeau de Souviens-toi de la déportation
Les déportés politiques, des prisons françaises aux camps de concentration
Rechercher
   

London Artur 1915-1986
Entré à 14 ans aux Jeunesses communistes, ancien des Brigades internationales, résistant en France dès 1940, il est l'un des trois chefs historiques de la "MOI". Il est déporté à Mauthausen en 1942.
En 1949 il est nommé vice-ministre des Affaires étrangères de Tchécoslovaquie. Il est arrêté en 1951. Il sera l'un des quatorze accusés du procès de Prague en 1952, à qui l'on arrachera des aveux de "conspiration contre l'État" qui se révèleront plus tard fabriqués. Onze condamnations à mort par pendaison, trois à perpétuité, dont Arthur London. Artur London sera réhabilité en 1956. En 1968, il publie "L'Aveu" dont Costa-Gavras réalisera le film du même nom en 1970.

London Lise 1916
Ancienne des Brigades Internationales en Espagne républicaine, capitaine dans la Résistance, ancienne déportée à Ravensbrück. Chevalier de la Légion d'Honneur. Epouse d'Artur London victime du procès de Prague.

L.V.F.
La Légion des Volontaires Français contre le bolchévisme. Il s'engageaient pour le front de l'Est et leurs affiches placardaient le slogan : "Avec tes camarades européens sous le signe SS tu vaincras".

Haut de la page