L'aide-mémoire de Souviens-toi
des déportés et de la déportation
bandeau de Souviens-toi de la déportation
Les déportés politiques, des prisons françaises aux camps de concentration
Rechercher

Dachau
Situé à une vingtaine de kilomètres au Nord de Munich, le camp de Dachau a été mis en service le 31 mars 1933. C'est le plus grand camp de l'époque. Dachau comptera plus de 100 kommandos qui avec le camp central regrouperont 75 000 détenus. Son existence était connue en dehors des frontières dès 1934.

Darnand Joseph 1897-1945
En juillet 1940 Pétain le charge de former la Légion française des anciens combattants. En 1941 il crée le S.O.L.(Service d'Ordre de la Légion) qu'il transforme en "Milice française". A sa tête il prend part aux combats contre les maquisards français. Ministre de l'Intérieur en mars 1944, il fuit avec sa famille en Allemagne accompagné de ses miliciens. Il participe à des opérations contre les maquis italiens. Arrêté et condamné en octobre 1945, il est exécuté le 10 octobre.

Jacques Decour 1910-1942
De son vrai nom Daniel Decourdemanche, Jacques Decour naît à Paris. Agégé d'Allemand à 22 ans. Enseignat, il adhère au Parti communiste français en 1936. Il rentre dans la résistance en 1941. Il conçoit et fonde "les Lettres françaises" clandestines. Le premier n° ne sortira pas, Jacques Decour est arrêté le 17 mars 1942 par la police française et remis aux autorités allemandes. Il est incarcéré à la prison de La Santé. Torturé il ne parlera pas, narguant ses tortionnaires. Le 30 mai 1942 il est fusillé au Mont-Valérien, abbattu avant d'avoir terminé de chanter "La Marseillaise".

Durand Pierre 1923-2002
Résistant, au sein des FTP (Francs-Tireurs Partisans) adjoint du Colonnel Fabien, il le remplace au commandement de l'Interrégion EST (Haute-Marne, Meurthe et Moselle, Doubs, Haute-Saône, Territoire de Belfort, Jura). Arrêté le 10 janvier 1944, il est torturé, interné au camp de Compiègne et est déporté le 11 ami 1944 à Buchenwald Dora. Il participera à l'organisation de la résistance et de la libération du camp. Commandeur de la Légion d'honneur. Depuis 1982, président du Comité international Buchenwald-Dora et Kommando.
Grand reporter en Allemagne, correspondant permanent à Moscou, correspondant en France du journal allemand "Neues Deutchland", il est chef du service politique et rédacteur en chef adjoint du journal "L'Humanité". Auteur de plusieurs livres sur la résistance et la déportation (voir la bibliographie de Buchenwald Dora)

Haut de la page