L'aide-mémoire de Souviens-toi
des déportés et de la déportation
bandeau de Souviens-toi de la déportation
Les déportés politiques, des prisons françaises aux camps de concentration
Rechercher

11 novembre 1940
A Paris a lieu la première grande action nationale de la Résistance, des milliers d'étudiants montent à l'Etoile pour rendre hommage au "Soldat inconnu" (appel). La commémoration officielle avait été interdite communément par l'occupant et le gouvernement de Vichy. La police française aidée des troupes nazies charge. Il y aura de nombreux blessés et une centaine d'arrestations. C'est également le jour de l'arrestation de mon grand-oncle.

Abetz Otto
Né en 1903, il contribue au rapprochement de l'Allemagne et de la France. Il participe au développement de la propagande nazie en France. Son rôle est de nouer des relations avec les différents milieux de la société française. L'organisation de voyages, des invitations au Jeux Olympiques de Berlin, aux congrès du parti nazi, font partie de son arsenal de séduction. Il sera ambassadeur d'Allemagne en France.

Les accords du Perreux
Le 17 avril 1943, en pleine occupation nazie, les deux courants de la CGT : la CGT confédérée de Léon Jouhaux et la CGT unitaire de Benoît Frachon, séparées depuis septembre 1939 se réunifiaient. Cette réunification allait permettre à Jean Moulin de surmonter les oppositions auxquelles se heurtait son objectif de réunir autour d'une même table les représentants des différentes formations engagées dans la lutte contre l'occupant et ses valets vichystes. Le 27 mai naissait, le CNR (Conseil National de la Résistance).

L'Action Française
La ligue de l'Action Française est issue du Comité d'Action Française fondé en 1898 et qui regroupe des antidreyfusards et des nationalistes. La ligue est créée par Charles Maurras (monarchiste) en 1905. La doctrine développée est l'antisémitisme d'Etat, le royalisme, le nationalisme autoritaire, la défense du catholicisme. Ces ligueurs sont surnommés "Les camelots du roi".
Avec l'Action Française, d' autres ligues ont existé.


L'armistice
Le 22 juin 1940 Pétain signe l'armistice à Rethondes. Cet armistice entrera en vigueur le 25. Il ne met pas simplement fin aux hostilités entre la France et l'Allemagne, il accepte l'occupation des 2/3 de la France par l'Allemagne, la livraison d'armes, d'avions, d'aérodromes, le désarmement de la flotte, l'interdiction de reprendre les combats. Et, l'engagement du gouvernement à faciliter "par tous les moyens" l'exercice de "tous les droits de la puissance occupante" et à d'assurer "le concours de l'administration française" (article 3) - Source : "1940 de la défaite à la résistance"

Haut de la page